0

Your Cart is Empty

by Farah Benosman September 14, 2017

Écolos et amis des artisans français, nos copains de chez PortFranc fêtent cette année leur deuxième anniversaire. Comme nous, leurs collections mettent de l’avant des produits esthétiques, intemporels et de haute qualité. Le 14 septembre prochain, on célèbre l’occasion par le lancement de leur collection Automne/Hiver 2017 chez Lowell dès 17h30.

Difficile de croire que les petites mains de Charente trouvèrent la nécessité de s’équiper pour garder leurs pieds au chaud dès le XVIIe siècle, alors que chez nous, malgré le climat nordique, les pantouflards québécois ont peine à trouver un produit équivalent au chausson d’intérieur du Sud-Ouest de la France. C’est ce que constate Clément Sabourin, l’un des quatre associés de PortFranc, après ses voyages entre l’Hexagone et le Québec. À la recherche de charentaises québécoises à offrir en cadeau à sa famille en France, il fut surpris de remarquer un manque dans ce marché. C’est de là que la boutique en ligne de PortFranc fut lancée en 2015, pour rendre accessible le confort et la tranquillité. Si la pantoufle en feutre de Rodinaud fut le point de départ de la marque, les autres lignes se sont rapidement jointes au projet.

---

---

En effet, ces icônes françaises répondent toutes aux strictes règles du cahier des charges que suit PortFranc. Les maisons préconisent toutes le fait main, le savoir-faire artisanal et la non-délocalisation des usines de production vers des pays défavorisés. L’utilisation de matières écologiques est également privilégiée ; par exemple, les fibres de coton biologique et de laine d’Autriche filées par Fileuse d’Arvor ou encore, les huiles végétales à la base des savons Provendi, au dépend d’éléments chimiques ou animales. Même les matières sont un produit de ressources locales, s’inscrivant dans le mouvement de la conscience éthique, dont PortFranc en est fier fervent.

---

---

Malgré les défis que ce type de modèle d’affaires peut causer, les délais de livraison ou la difficulté de se coller aux tendances actuelles, entre autres, PortFranc priorise la tradition tout en devenant la nouvelle génération de distributeurs. En fait, leur vision consiste à allier plusieurs marques, mais sous un même état d’esprit, voire une même image de marque. Il s’agit de réduire le discours autour des particularités de chacune, et plutôt de réunir leurs similitudes. Ainsi, le consommateur qui est sensible aux idéologies que défend PortFranc saura trouver cette même vision dans toutes les marques distribuées et donc, dans les différents produits qui lui sont proposés. Les associés de PortFranc en conviennent, ce nouveau modèle peut être déconcertant par rapport à ce qui se faisait précédemment, mais il constitue un changement positif. Dans le cas de PortFranc, cela leur permet de proposer une image de marque plus jeune que celle des maisons avec lesquelles ils font affaire, et de développer un nouveau marché au Canada, un créneau peu touché auparavant. Née d’une conviction sociale et responsable, l’entreprise accorde également une grande importance à la transparence envers sa clientèle. PortFranc anticipe déjà l’Accord économique et commercial global de libre échange entre le Canada et l’Union européenne qui devrait entrer en vigueur dans les prochains mois. Celle-ci permettra aux entreprises canadiennes de profiter d’une grande économie sur leurs importations et, ainsi, diminuer ses prix de vente. PortFranc honorera cette entente en offrant les meilleurs prix possibles en concordance avec sa valeur première : l’honnêteté.

---

---

Au printemps, PortFranc vise une recherche plus large d’artisans européens en général, et non plus strictement sur le territoire français. Cette envie de moderniser leur offre, grâce à des partenariats avec des nouveaux fournisseurs, pourrait leur permettre de tester des nouvelles gammes de produits en plus petites quantités – le marché de la chaussure, par exemple. Cela leur permettrait également d’offrir leurs produits à un prix plus abordable pour le consommateur canadien. L’entreprise veut également remettre la vente en ligne au haut de sa liste de priorités, en offrant des produits qui ne seraient pas disponibles chez les détaillants, pour éviter de leur faire compétition et vice versa. Pour l’instant, PortFranc se concentre sur l’arrivée de sa collection Automne/Hiver 2017 au Québec, qui sera livrée par voilier d’ici les prochaines semaines. Ce mode de livraison unique entre la France et le Canada instaure la première route commerciale sans carbone du XXIe siècle.

---

---

Farah Benosman
Farah Benosman


Subscribe